Ici et là, le monde respire. Il soupire, rigole. Là où on l'a décrété invivable, à jamais condamné parfois : il s'obstine. Obstination, comme on dit en musique. Sous-thèmes? Harmonies libres. Obstination dans l'histoire, têtue.

A l'écart des convoitises qui prétendent régler jusqu'aux désirs et aux pensées. Quelques lieux de musique et de combat, charivaris de libertés éclatées, égales, sans rivales et sans livre sacré...

Rendez-vous au tas de sable.

 

UI - L'ouvrier fait partie indissolublement, que cela lui plaise ou non, de l'univers moderne. Sans lui, pour commencer, pas de consommateur.

J'ai toujours souligné que le travail honnête ne déshonore pas, mais qu'il est constructif et produit du profit. Donc qu'il est nécessaire. J'accorde au travailleur ma sympathie entière. Pris en particulier. C'est quand uniquement il se ligue et prétend avoir son mot à dire, dans certaines questions où il ne comprend rien comme sur les profits ou des questions pareilles, que je dis: halte là! Pas d'erreur! Tu es un travailleur, c'est donc que tu travailles.

Si tu fais grève et ne travailles plus, tu n'es pas un travailleur, mais un Individu dangereux: et alors je dois passer aux actes" (1941, Brecht, la Résistible ascension d'Arturo Ui, tableau VIII).

Quartier Treme, Nouvelle-Orléans, Louisiane, USA

http://aupaysdublues.free.fr/voyage/norleans1.php

Marinaleda et Somonte (Espagne)

http://www.monde-diplomatique.fr/2013/08/HAFFNER/49520                                                                               http://www.lavoiedujaguar.net/Somonte-a-l-ecole-des-jornaleros

“Il n'y a pas de causes perdues, il y a des causes difficiles,

mais comme ce sont aussi des causes  justes, un jour nous les gagnerons.”

Miles%20Davis.jpg